Ambre, Audrey, Anaïs : étudiantes - entrepreneuses en cosmétique

Ambre, Audrey et Anaïs : étudiantes - entrepreneuses en cosmétiqueAnaïs, Ambre et Audrey sont diplômées (2020) de l'IUT Lorient-Pontivy. Elles sont porteuses d'un projet de création d’entreprise dans le domaine de la cosmétique et ambassadrices de notre journée portes ouvertes 2021 axée sur l'entrepreneuriat étudiant.

Crédit Photo Alexis Chezière

Crédit photo : Alexis Chezière

 

Leur projet ? Développer une marque de cosmétiques naturels.

Leur premier produit ? Un rouge à lèvres bio, mixte, rechargeable, à prix accessible.

Comment est née l'idée ?

"Lors d’un projet tutoré en première année à l’IUT de Pontivy, intitulé “Projet Drop”, nous réalisons un prototype de tube de rouge à lèvres rechargeable en impression 3D, un cahier des charges pour créer une formule cosmétique et un design visuel. Notre idée :  produire le rouge à lèvres de façon artisanale, avec des matières premières biologiques et sans origine animale."

Comment passe-t-on d'un projet étudiant à la création d'une entreprise ?

"En octobre 2019, nous obtenons le Statut National Étudiant-Entrepreneur (SNEE) et on intègre le dispositif "Pépite Bretagne" (Pôle Étudiant Pour l'Innovation, le Transfert et l'Entrepreneuriat), dans le cadre du programme Émergence de l'Université Bretagne Sud (UBS).

Puis nous participons aux Oscars de l’Innovation du Morbihan. C'est pour nous l'occasion d’affiner la présentation de notre projet de marque. La double récompense que nous y obtiendrons (Prix Étudiant - entrepreneur et Prix du Public) nous permet d'établir plusieurs contacts professionnels et de tester la formulation de notre premier produit, notamment avec le soutien de l’Université Catholique de l'Ouest (UCO) et de la plateforme de recherche UBS ComposiTIC à Lorient. Mais nous gardons la tête froide : nous poursuivons notre concept en parallèle de nos études."

Depuis le programme PÉPITE Bretagne  et vos prix aux Oscars du Morbihan, vous en est où ?

"Nous avons toutes les trois eux notre DUT Génie Chimique - Génie des Procédés à l’IUT de Lorient-Pontivy en juin 2020. 

Pour l’année 2020-2021, nous nous sommes inscrites toutes les trois à l’UCO (Université Catholique de l’Ouest) de Guingamp pour suivre une formation en cosmétique : la Licence Ingénierie des Produits et Process - Métiers de la Cosmétique."

Après cette licence en cosmétique, vous comptez faire quoi ? 

"À la suite de notre L3, nous voulons continuer nos études, afin de peaufiner nos connaissances et nous avons chacune plusieurs pistes. Le Master « Biotechnologies parcours Ingénierie des Produits et Process - Métiers de la Cosmétique » à l’UCO de Guingamp serait la continuité logique de notre formation actuelle. On regarde aussi la Licence Pro « Culture et Procédés de Transformation Industriels des Macroalgues » à l’UCO de Guingamp également. Dans cette formation, nous trouverons une partie cosmétique avec des études de mise à la teinte et des cours de microbiologie."

Comment se porte votre projet d’entreprenariat ? 

"Pendant notre année en L3, nous avons décidé de faire une pause sur notre statut d’étudiantes-entrepreneuses. Cela nous permet d’acquérir les connaissances qui sont nécessaires au bon développement de notre projet. Cependant, nous gardons contact avec des professionnels comme le FabLab de Lorient, où nous devons réaliser une visite et mettre en place la création de notre propre fil d’imprimante 3D pour les prototypes. Mais avec la situation sanitaire, cette visite est reportée à une date encore inconnue. Nous sommes aussi en train de chercher un fournisseur de matières premières qui vend en grande quantité pour s’assurer que nous aurons accès aux documents réglementaires de chaque matière. "

Il paraît que votre projet change de nom ? 

"Oui, Bio Lips Technology devient Eco Cosm’A  ! Ce changement de nom s’imposait, car le sens de notre premier nom était trop restreint et trop contraignant. 

Premièrement, pour être « Bio », il faut être certifié, cela coûte de l’argent que nous voulons économiser au début de l’aventure. Nous préférons commencer par des produits « naturels ». Nous avions choisi Lips (lèvres en anglais) pour notre premier produit (un rouge à lèvres), et nous pensons déjà à la réalisation de produits cosmétiques différents. Nous avons également pris en compte les commentaires sur le fait que nous utilisions un nom composé de mots anglais, ce qui ne correspondait pas à 100% à notre discours. 

Notre nouvelle marque transmet mieux notre identité  : 

  • Eco pour écologie
  • Cosm’ pour cosmétique 
  • et le « A » pour Ambre, Audrey et Anaïs. "

 

Merci à toutes les 3 pour leur témoignage et bonne continuation !

A lire aussi

Journée Portes Ouvertes

L’Université Bretagne Sud et l'ensemble de ses composantes organisent leur « Journée Portes Ouvertes » le samedi 13 février 2021.

Cette journée propose des événements à distance et en présentiel (sous réserve). Elle est destinée est destinée aux lycéens, futurs étudiants ou étudiants en poursuite d'études, et aux personnes souhaitant se réorienter ou reprendre des études universitaires.  Elle permet de rencontrer les enseignants, enseignants-chercheurs, les équipes administratives et les étudiants.